Ecrivain public

Qu’est-ce qu’un écrivain public ?

L’écrivain public est un professionnel de l’écrit, son rôle consiste à rédiger pour les autres, à les aider à communiquer par l’écrit.

C’est un métier très ancien, on peut remonter jusqu’aux scribes de l’Egypte ancienne, qui rédigeaient des textes administratifs, religieux ou juridiques et en faisaient des copies. Plus près de nous, jusqu’à la Révolution, l’écrivain public allait à la rencontre de ses clients dans la rue, sur les marchés où il s’installait avec son écritoire.

Par la suite, le développement de l’instruction pour tous a heureusement fait baisser considérablement le nombre de personnes illettrées, et le métier a bien failli disparaître. Mais il renaît depuis une trentaine d’années, car la profession s’est adaptée aux nouveaux besoins de ses clients et aux nouvelles technologies.

 

Que fait l’écrivain public au XXIème siècle ?

Même à notre époque, où l’on communique vite et de plus en plus de manière dématérialisée, on peut avoir besoin des services de l’écrivain public car l’écrit reste très important dans notre vie de tous les jours : les mails sont de l’écrit, Internet regorge de textes rédigés avec des fautes d’orthographe, les actes importants de la vie sont toujours validés par un écrit : échanges avec un notaire, une mairie, un tribunal…

 

L’écrivain public fait ce que ses clients ne peuvent ou ne veulent pas faire, tous les profils de personnes peuvent être concernés :

 

Il réalise toute prestation écrite : courriers administratifs, lettres personnelles, poésie, littérature, CV et lettres de motivation, scenarii et dialogues de BD, biographies – récits de vie…

Au-delà du savoir-écrire, votre écrivain public doit faire preuve aussi :

L’Académie des écrivains publics de France.

Aujourd’hui, la profession s’organise notamment autour de l’Académie des écrivains publics de France, dont je suis membre suite à la délivrance d’un agrément.

En tant qu’écrivain public agréé par l’AEPF je m’engage à exercer mon activité dans le respect du secret professionnel et des règles déontologiques contenues dans une charte adoptée par notre association en 1991.